10 faits qui vous feront fuir les McDo

Comme le disait le célèbre penseur Pollan «S’alimenter, à notre époque, est devenu compliqué, et cela, selon moi, inutilement». Le fait de se nourrir, activité pour le moins fondamentale, s’est entourée peu à d’une complexité floue, appuyée par les avis divers et variés d’une bonne quantité d’experts dans des domaines différents. On entend plus parler de nutriments et de calories que d’aliments. Mais on ne sait toujours pas au juste ce qu’on devrait manger.

Très souvent, on a envie d’un MC Do? Alors une prise de conscience s'impose avant de vous y rendre et prendre votre dose habituelle de produits chimiques et de médicaments.

Saviez-vous ce que vous mangiez au moins en vous y rendant. Eh oui certainement vos dents mâchent probablement un cafard ou des plumes de canard à chaque bouchée ? Voici quelques-uns des additifs les plus dégoûtants...

 

 

1.) Sulfate d’ammonium

Ce produit chimique est très efficace pour produire du pain à la chaîne. Mais c’est aussi un fertilisant hors pair et un insecticide de premier choix. 

2.) Cystéine-L

La restauration rapide utilise cette substance pour rehausser le goût de la viande et ramollir le pain et les pâtisseries. C’est un acide aminé synthétisé à base de cheveux humains ou de plumes de canard.

3.) Huile de silicone

Les McNuggets au poulet contiennent du diméthylpolysiloxane, une huile de silicone qu’on emploie souvent pour fabriquer des lentilles (les verres de contact) et d’autres matériaux médicaux.

4.) BHQT (E319)

Cet additif est présent dans 18 plats de McDonald’s. Il est potentiellement mortel, mais ne paniquez pas, aux États-Unis, la FDA (ministère de la Santé et de l’Agro-alimentaire) affirme que ce dernier est sans danger en général.

5.) Propylène glycol

C’est un composé chimique présent dans l’anti-gel, dans les cigarettes électroniques et… également dans la restauration rapide !

6.)Faits horribles: Médicaments sous ordonnance

En analysant les plumes de volaille servant à la production de viande chez McDonald’s, l’Université Johns Hopkins a découvert des choses très intéressantes sur la volaille élevée en usine. Vous trouviez que le scandale Pink slime chez McDonald’s était quelque chose de honteux ? Et bien il y a des antidépresseurs et d’autres médicaments sous ordonnance dans la nourriture de ces poulets avant que ces derniers ne deviennent de la « volaille » destinée à la restauration rapide. Les sandwichs McChicken et les McNuggets viennent de poulets qui ont suivi un traitement à base de médicaments sous prescription, sur ordonnance libre, et même de médicaments interdits.

7.) Diméthylpolysiloxane (E900)

Il y en a dans la majorité des aliments frits qui sont dans les menus de restauration rapide, mais aussi dans le silly putty, les lentilles de contact, le calfeutrage, le shampoing et l’après-shampoing, les produits cosmétiques, le vernis, les revêtements de toiture résistants à la chaleur..

8.) Acide carminique

Il est produit par les coléoptères et sert à teindre la nourriture, en particulier la viande, pour qu’elle devienne rouge.

9.) Faits horribles: Dioxyde de silicone

On utilise ce sable industriel dans le Wendy’s chili pour empêcher que les aliments se collent les uns aux autres.

10.) Cellulose

Elle est produite à base de pâte de bois, et on la retrouve dans pratiquement tous les éléments des menus habituels de restauration rapide.

conscience-et-eveil
10 faits fuire mc do