Deux jeunes garçons brûlent intentionnellement leur camarade de classe

Victime de moquerie et maltraitance de la part de ses camarades, un petit texan est actuellement dans un état critique, il lutte pour survivre, il aurait été aspergé d’un produit inflammable par ses amis. Qui auraient ensuite mis le feu à ses vêtements… Il souffre de graves brulures

Défiguré. Brûlé au visage, à la tête et au bras gauche, bref tout le corps C’est l’état dans lequel se trouve le gamin. Kayden lutte pour sa vie et sa mère réclame justice.

Âgé de 10 ans, Kayden Culp, se trouve actuellement entre la vie et la mort à Kerrville (Texas). Alors qu'il s'amusait dans un champ près de chez lui avec des copains dimanche, un autre garçon l'aurait attaqué. Il l'aurait aspergé d'essence avant qu'un de ses complices ont craqué une allumette. Les 20 % du corps de l'enfant, de ses oreilles jusqu'au nombril, a subi de graves brûlures, affirme le «Houston Chronicle». Sa mère, Tristyn Hatchett, a expliqué qu'il souffrait d'infections et que les médicaments aidaient à le maintenir dans un état stable.

L'Américaine déclare que son fils, est depuis longtemps la cible de harcèlement: le pauvre souffre d'un trouble du langage découlant de problèmes auditifs et son comportement est parfois imprévisible. «Il est turbulent et aimait s'amuser. Il considérait ces gamins comme ses amis, mais ils se moquaient de lui, le bousculaient et le provoquaient», argumente-t-elle. Une caisse de solidarité a été mise en place en vue de collecte des fonds pour aider et soutenir la famille de Kayden dans cette douloureuse épreuve à payer son traitement. Une machine maintient l'enfant en vie. «Il va rester à l'hôpital pour un bon moment, à endurer quelque chose que personne, et surtout pas un enfant, ne devrait avoir à supporter», a-t-elle rédigé sur la page.

La police de Kerrville a ouvert une enquête, pour élucider cette affaire. Pour l'heure, les autorités ne sont pas en mesure de confirmer que les accusations de la mère de famille stipulant que ces enfants ont intentionnellement mis le feu à Kayden. Elle a déclaré mercredi qu'un jeune avait été arrêté et inculpé «d'incendie criminel au premier degré». «Ils devraient déjà être en prison. Les autres garçons qui étaient présents ont raconté à l'école que ce n'était pas un accident, que c'était intentionnel», tempête Tristyn Hatchett, 29 ans.

20minutes
jeunes garcons brulent camarade classe intentionnellement