Un couple énervé frappe le directeur et son institutrice

Ne pouvant plus supporter que leur enfant de huit ans soit convoqué pour des actes de dégradations au sein de l’école primaire de Saint-Privat-des-Vieux, le couple se déchaîne sur le directeur et l'institutrice !

En effet, leur enfant serait considéré comme un élève à problème. Juste par énervement, le gamin s'est servit d'une raquette de tennis de table pour briser une vitre. Le 26 juin, la mère refusant de rembourser le matériel endommagé, se retire au milieu de l'entretien tout énervée. Mais elle était revenue et pas toute seule. Ces derniers prétendent avoir été agressés par les enseignants.

Après une longue dispute avec le directeur, l'homme pris à partie le directeur avant de le frapper. L'institutrice qui était sur le point d'aller les séparer avait violemment été attrapée par les cheveux et jetée à terre, et la femme s'est assise sur elle pour l'immobiliser en mettant ses mains autour du cou.

Ils ont été jugés le vendredi devant le tribunal correctionnel d’Alès, et le couple accuse les enseignants d'être les principaux responsables de cette baston.
« J’avais des griffures dans le dos », justifie le compagnon en expliquant que c’est l’institutrice qui l’a agressé…

 

Néanmoins, le couple sera condamné à neuf mois de prison avec sursis et 600 euros d’amende pour chacun des prévenus.

20minutes
Couple Enerve Frappe Directeur Institutrice